AUSPICES ARTISTIQUES ET CULTURELS

L’entame de l’année 2017 coïncide avec la remise en ligne, sous un domaine nouveau, du site internet de l’ENA : fenêtre virtuelle et lucarne dynamique de médiation, devant servir à accroitre la visibilité locale et internationale de l’établissement.

La maquette graphique du site adopte une présentation relationnelle suivant la conception de la toile planétaire et une animation contemporaine de ses rubriques et dépendances. Celles-ci fondent leurs contenus et orientations en partant des textes normatifs fixant l’identité institutionnelle de l’ENA et sa mission spécifique de formation dans le domaine des arts et de la médiation culturelle, en tant que service du Ministère de la Culture et de la Communication du Sénégal.

Pour la rentrée académique 2016-2017, le postulat régalien de la tutelle a été d’un concours notable à deux titres de choix illustratifs :

  • Le premier porte sur une série de réhabilitation d’ateliers de dessin d’observation et de pré production ; de salles de cours (danse et art dramatique) et d’espaces (restaurant et WIFI) en cours d’achèvement,
  • Le second est à découvrir dans la rubrique Actualités, qui restitue entre autres activités, la tenue d’un concert de relance de l’enseignement des instruments à cordes et à vents émanant d’une dotation conséquente d’instruments et d’accessoires de musique.

A coté de l’appui ministériel, il est également important de souligner l’accompagnement fructueux que l’ENA entretient avec différents partenaires, à l’image de la KOICA (Agence Internationale de Coopération de la république de Corée du sud), dont le séminaire annuel tenu en Novembre a fait l’objet d’un article prometteur en réalisations.

En attendant sous peu une manifestation formelle à ce titre, toute la communauté académique se réjouit de la distinction de Mor Talla Kandji, élève en 2eme année d’animation culturelle, lauréat du concours « Plein Sud sur la Recherche » Prix du Scénario du Festival International du Film Scientifique (Paris), le 27 octobre 2016.

Cette victoire prospectait sans doute des marques d’auspices pour l’ENA, puisque de retour de la même ville après une visite d’Etat, le Président de la république a réuni le Conseil des ministres, mercredi 4 janvier 2017 pour annoncer le lancement prochain de l’année culturelle 2017 et demander au gouvernement de « prendre les diligences requises pour … l’ouverture d’une Ecole nationale des arts et métiers de la culture dans des locaux adaptés et modernes ».

L’ENA, est donc sous d’heureux auspices. Pour cette année 2017, ils ont débuté au DAP par l’empreinte créatrice de Leïla Marzochi, artiste italienne qui y a animé un atelier pratique sur la technique du Scratchboard, les 06 et 07 janvier.

S’en suivront d’autres auspices culturels et artistiques auxquels nous convions tous en partage dans nos murs et en ligne.

Bonne année artistique et culturelle. Dewenati !