Département de Formation de Formateurs d’Animation Culturelle et de Recherche (DFFACR)


  • Filière des Élèves Professeurs d’Education Artistique aux arts Plastiques
  • Filière des Élèves Professeurs d’Education Artistique Musicale
  • Filière des Elèves Animateurs Culturels

Le format pédagogique prend en compte deux axes programmatiques :

  • Une pédagogique de programme pour le premier cycle au cours duquel sont investis les champs fondamentaux des Arts visuels, des Arts vivants et de la Médiation Culturelle.
  • Une pédagogique de projet pour le second cycle qui laisse une grande place au développement des pratiques individuelles ou collectives de création. Il convient d’ajouter que d’autres activités comme les séminaires, journées d’études, conférences–débats, workshops complètent ce programme pédagogique.

Sous ce rapport, et en respectant le planning académique régulier l’ENA s’est efforcée d’ouvrir la formation autour des volets suivants, avec l’appui d’un important réseau de partenaires.



          FILIÈRE DES PROFESSEURS D’ÉDUCATION AUX ARTS                                                             PLASTIQUES


Image title


             A.OBJECTIFS

Les professeurs d’Education Artistique Plastique sortis du Département de Formation de Formateurs, de Développement Culturel et de Recherche sont destinés à l’enseignement des Arts Plastiques dans les établissements d’enseignement moyen, secondaire et de formation professionnelle. Ils doivent donc acquérir et maîtriser les compétences attendues au cours de leur cursus scolaire.

             B. COMPÉTENCES ATTENDUES

Comme toutes les autres formations, cette filière se propose d'aider l'élève à acquérir savoirs et savoir-faire, à construire sa propre personnalité, à développer son esprit critique, à devenir un citoyen responsable et ouvert, susceptible de s'intégrer harmonieusement dans une société démocratique.

A l'issue de la formation, l'élève aura acquis des compétences d'ordre artistique, culturel, technique, méthodologique et comportemental. En réalité imbriquées, ces compétences, dont le repérage aidera à déterminer des critères d'évaluation, sont distribuées ci-dessous en catégories distinctes, par souci de clarté et d'efficacité.

Le dispositif proposé ne se veut pas "référentiel de compétences", il vise plutôt à :

  • Faciliter l’harmonisation des jugements des formateurs ;
  • explorer les différents aspects de l'évaluation et des résultats de l'élève ;
  • faire prendre conscience du chemin parcouru ainsi que des objectifs à atteindre.

Image title

            C.    CONTENU ET RÉPARTITION DES ENSEIGNEMENTS

C1- 1er CYCLE

          La première Année : 111

                          a.      But de la formation

A travers les modules de formation (TPS et CG) enseignés en première année, faire découvrir les techniques et procédés visuels, développer l’imagination et la mémoire visuelle.

Appréhendées de façon dynamique et ouverte, ces grandes questions permettent de proposer des situations au cours desquelles l'élève découvre, explore et interroge les données fondamentales des arts visuels. Elles favorisent la rencontre et l'interaction entre une pratique effective et le champ culturel.

                            b.   Méthode

Chaque enseignant, selon sa spécialité met en place une progression pédagogique favorisant la recherche et l’expression plastique en s’appuyant sur l’observation de structures végétales, minérales ou animales. Il revient au professeur, dans le déroulement de son enseignement, de faire appel à des exemples significatifs et variés correspondant à des attitudes, à des systèmes plastiques et figuratifs eux-mêmes différents de la peinture, de la sculpture, de l'architecture et de la photographie, mais aussi des productions, notamment contemporaines, qui se sont affranchies de ces classifications.

Cette vision pédagogique permet de déclencher le processus imaginatif (monde microscopique, monde macroscopique, monde fantastique, changement d’échelle, etc.)

Les exercices s’enchaînent dans les différents champs spécifiques, les uns appelant les autres ou les uns renvoyant aux autres.

                        c.   Contenu des enseignements

Image title

        La deuxième année : 112

                            a.    But de la formation

Les enseignements en deuxième année sont axés sur l’analyse et l’approfondissement des phénomènes visuels étudiés en première année ; ce qui permet l’acquisition des connaissances spécifiques du langage visuel.

Les cours théoriques au niveau des différents champs spécifiques sont suivis d’applications pratiques.

La deuxième année est également une année de préparation à l’entrée au second cycle et à la prise d’initiative par le choix d’un thème de diplôme débouchant sur une production artistique individuelle.

                           b.   Méthode

L’action pédagogique en deuxième année est le prolongement et l’approfondissement des acquis visuels de la première année.

Chaque enseignant insiste sur la diversification et l’analyse des moyens et techniques d’expression visuelle.

Toutes les lois universelles du langage plastique sont abordées à partir d’exercices ponctuels qui permettent leur maîtrise et leur assimilation dans la constitution d’une image visuelle .Une production intellectuelle sous forme de rapport de fin de premier cycle est réalisée au cours du troisième trimestre.

                        c.     Contenu des enseignements

         Image title

C2 - LE 2ème CYCLE

       La Troisième Année : 113

  a.    But de la formation

Le premier cycle ayant permis l’acquisition des différents langages techniques propres à toute réalisation plastique, le programme de la troisième année vient renforcer les techniques professionnelles spécialisées permettant ainsi l’expérimentation la plus large des techniques et procédés d’expression plastique en vue de l’élaboration d’une démarche personnalisée.

     b.   Méthode

Elle consiste en une remise en question des techniques et l’exploitation du hasard. Le détournement des techniques et l’usage du hasard permettent de provoquer de nouveaux phénomènes visuels parmi lesquels l’étudiant choisira ceux qui sont les plus adaptés. Il exploitera de façon logique et rationnelle les résultats obtenus.

Cette démarche se fait parallèlement dans les trois champs de l’expression artistique : graphisme, couleur et volume.

De nombreuses discussions collectives autour de la production permettent l’éveil et le développement de la personnalité artistique.

L’ouverture vers des personnes ressources et les institutions publiques ou privées en vue d’une documentation spécifique a pour but de renforcer la créativité et d’enrichir la production artistique et intellectuelle.

    c.     Contenu des enseignements


Image title


Il est prévu un stage de deux semaines, en dehors de l’école pendant les grandes vacances pour préparer le dossier artistique plastique individuel.

La quatrième Année : 114

                 a.    But de la formation

A ce stade de la formation les enseignements s’articulent essentiellement sur le dossier artistique plastique individuel et le mémoire de fin d’études. Fondamentalement, la pratique artistique qui permet de construire des questions, conduit à repérer, nommer, expliciter et mettre en relation ressources techniques et matérielles, phénomènes visuels, intentions expressives ou poétiques.

L'élève travaille en deux et/ou trois dimensions, en variant les supports et les techniques tout en attachant une importance toute particulière aux ressources offertes par les technologies contemporaines (photographie, vidéo, infographie...), en diversifiant les matériaux, les formats et les modes de présentation. Il s'engage dans des réalisations individuelles ou collectives, en fonction de projets personnels et/ou de projets partagés au sein de la classe.

Il est invité à explorer et à s'approprier ce qui relève :

  • de la forme : constituants plastiques et matériels (matériau, médium), structure de l'œuvre (ligne, surface, couleur, valeur, texture, volume, relation forme/fond, rapport plein/vide, type d'espace) ;
  • de la mise en œuvre : format, support, geste, temporalité ;
  • du sens : portée expressive, artistique et esthétique des paris choisis (image mimétique ou poétique, allégorie, symbole...)

L’éventail des techniques doit permettre à l’étudiant de diversifier sa pratique afin de trouver une formulation plastique cohérente et personnelle de sa démarche au niveau de son dossier artistique individuel.

                       b.   Méthode

L’encadrement du projet est assuré par un collectif d’enseignants qui en assure le suivi et les évaluations régulières. Chaque enseignant, selon sa spécialité, veille sur la pertinence de l’expression picturale, l’exploitation de la documentation et la didactique spécifique.

                      c.     Contenu des enseignements

Image title



    FILIÈRE DES PROFESSEURS D’ÉDUCATION MUSICALE




Image title

A-OBJECTIFS:


Le Département de Formation de Formateurs, de Développement Culturel et de Recherche forme des professeurs d’Education Artistique Musicale chargés des cours de musique et de chant dans les Lycées, Collèges et Ecoles de formation professionnelle. Ils initient les élèves aux techniques de base de la musique et leur enseignent les rudiments de son histoire.


L’enseignement vise une formation à caractère généraliste dont la finalité est de :

ouvrir par la pratique à des expressions musicales diversifiées ;

développer l'autonomie de l'élève dans ses propres pratiques musicales ;

renforcer les références culturelles liées aux musiques rencontrées en classe ;

inscrire les connaissances et les savoir-faire dans le tissu culturel de son environnement, en s'appuyant notamment sur des structures musicales de proximité.

B-COMPÉTENCES ATTENDUES:

Comme toutes les formations, cette filière se propose d'aider l’élève à acquérir savoir et savoir faire, à construire sa propre personnalité, à développer son esprit critique, à devenir un citoyen responsable et ouvert, susceptible de s'intégrer harmonieusement dans une société.

A l'issue de la formation, l'élève aura acquis des compétences d'ordre artistique, culturel, technique, méthodologique et comportemental. En réalité imbriquées, ces compétences, dont le repérage aidera à construire les grilles d'évaluation, sont distribuées ci-dessous en catégories distinctes, par souci de clarté et d’efficacité.

Par ailleurs, le dispositif proposé ne se veut pas "référentiel de compétences", il se propose plutôt de :

faciliter l'harmonisation des jugements des formateurs ;

explorer les différents aspects de l'évaluation et des résultats de l’élève ;

lui faire prendre conscience du chemin parcouru ainsi que des objectifs à atteindre


Image title

Image title


CONTENU ET RÉPARTITION DES ENSEIGNEMENTS

C1 - Le 1er CYCLE

La première Année : 121

But de la formation

Faire découvrir aux élèves de la 1ère Année, par le biais des enseignements au programme, les éléments du langage et les principes d’organisation formelle de la musique.

Méthode

L’enseignement s’organise autour de la pratique musicale, de l’approche théorique qui la renforce et l’interroge, et des apprentissages que l’une et l’autre requièrent.

Il privilégie l’expérimentation, le questionnement, la confrontation, le débat et la pluralité des démarches qui permettent d’aborder de

façon diversifiée et ouverte « le fait musical » considéré dans toutes ses dimensions.

Contenu des enseignements




Image title

La deuxième Année : 122

But de la formation

Il s’agit à ce niveau de la formation, de se servir des outils de base découverts en 1ère année pour une élaboration de productions sonores, de développer un sens de l’audition critique aboutissant à une appréciation nouvelle de l’environnement auditif.

Méthode

Dans un premier temps les enseignants sensibilisent, informent les élèves et leur donnent à explorer l’ensemble des notions considérées dans leur diversité, telles qu’elles sont énoncées dans les différents contenus d’enseignements.

Dans un deuxième temps, ils opèrent des choix pour approfondir et développer certaines de ces notions, en fonction de la situation pédagogique qu’ils gèrent (intérêts et niveaux des élèves).

Des ateliers divers et encadrés permettront ainsi de développer les habiletés par le biais d’exercices appropriés dans les différentes techniques professionnelles spécialisées. Par des stages et des visites, parvenir à découvrir et à explorer l’environnement musical.

Contenu des enseignements


Image title

La troisième Année : 123

But de la formation

-Pratique approfondie des instruments ;

-Atteinte d’une aisance dans l’interprétation ;

-Participation créatrice en musique ;

-Préparation d’un travail de recherche ;

-Maîtrise des fondements.

Méthode

Développement des aptitudes professionnelles spécifiques par des activités multi pluridisciplinaires au sein des espaces ateliers, permettant ainsi à un ou plusieurs élèves de  réaliser un projet individuel et/ou collectif sous la supervision du personnel encadreur.

Des programmes de visites et de stages dans les entreprises et institutions culturelles, viennent renforcer la démarche et les options personnalisées


                                                                                                 

                                                CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

Image title


La quatrième Année : 124

But de la formation

La quatrième année permet de :

opérer une sélection définitive parmi les moyens d’expression expérimentés tout au long du projet ;

finaliser le dossier artistique plastique individuel et le mémoire de  fin d’études ;

C’est aussi l’année de soutenance de ces deux composantes du Diplôme de Fin d’Etudes Supérieures Artistique.

Méthode

L’encadrement du projet est assuré par un collectif d’enseignants qui en assure le suivi et les évaluations régulières.

Chaque enseignant, selon sa spécificité, assure la pertinence de la méthodologie de l’expression musicale et l’exploitation judicieuse de la documentation.

Les approches pédagogiques s’articulent autour des ateliers de pratique pédagogique et du micro-enseignement, pour l’acquisition et la maîtrise des techniques éducatives.

Contenu des enseignements

Image title


                    FILIÈRE DES ANIMATEURS CULTURELS



Image title



  A- OBJECTIFS:



    La formation a pour objet :

             -l’administration et la coopération culturelle.

            -le management et l’entreprenariat culturels.

            - La gestion du patrimoine culturel.


      Les enseignements s’organisent autour de l’approche culturelle. Ils privilégient l’expérimentation, le questionnement, la confrontation, le débat et la pluralité des démarches qui permettent  d’aborder  de façon diversifiée  et ouverte

le « fait culturel », considéré dans ses diverses dimensions symbolique, sociale et historique.

Dans un premier temps, l’enseignant sensibilise, informe les élèves et leur donne à explorer l’ensemble des notions considérées dans leur diversité, telles qu’elles sont énoncées ci-dessus. Dans un deuxième temps, il opère des choix pour approfondir et  développer certaines de ces notions, en fonction de la situation pédagogique qu’il doit gérer (intérêts et niveaux des élèves, qualité de l’environnement culturel, etc). En tous les cas, il doit être attentif et travailler chacune de ces préoccupations selon diverses approches, complémentaires ou contrastées.


Pour  l’ensemble  du  cursus,   les  enseignements  prennent   appui   sur  un

programme progressif et évolutif concernant les trois niveaux.


Cette  évolution vise deux objectifs :

- acquérir,   approfondir,     affiner   des    compétences    techniques    et

   théoriques ;

- élargir  progressivement  l’appréhension  de la médiation culturelle en la

   nourrissant d’éléments empruntés à d’autres domaines  de l’art et de la

              pensée.

Cette formation permet à l’élève d’explorer la diversité des notions, de la situer en relation avec des références culturelles précises, de tester ses goûts et ses aptitudes et de faire des choix quant à son dossier de diplôme (projet culturel et mémoire de fin d’études).



   B-COMPÉTENCES ATTENDUES:

A l’issue de la formation, l’élève aura acquis des compétences d’ordre culturel, technique, méthodologique, comportemental et artistique. En réalité imbriquées, ces compétences dont le repérage aidera à déterminer des critères d’évaluation, sont distribuées ci-dessous en catégories distinctes, par souci de clarté et d’efficacité.

Le dispositif proposé ne se veut pas « référentiel de compétences ». Il vise plutôt à :

- faciliter  l’harmonisation  des  jugements  entre  formateurs ;

- explorer  les  différents  aspects   de  l’évaluation   et   des  résultats 

   de l’élève ;

- faire  prendre  conscience  du  chemin  parcouru ainsi que des objectifs à

        atteindre.

Image title

Image title

La première Année : 131

          a) But de la formation:

- A travers  un enseignement  pluridisciplinaire,  faire  découvrir  et

   étudier toutes les composantes  du  secteur  de  la Culture sur ses

   axes les plus actuels ;

- étude  de l’environnement  géographique,  artistique,  institutionnel

   et économique.

              b) Méthode

Elle  consiste  en  une  prise en compte des différentes composantes

 du  secteur  de  la culture par des cours théoriques,  des stages  de

 renforcement  et de découverte dans des institutions  publiques  ou

 privées ; des interventions  des  professionnels  et des  partenaires

 mais ausssi  l’utilisation des TIC. (Technologies de l’information et

 de la communication)

                                                                              

                                                CONTENU DES ENSEIGNEMENTS


Image title

Stages d’information et visites des services, institutions et entreprises

         - Anglais spécialisé ;

         - Alphabétisation dans les langues nationales ;

         - Initiation au NTIC ;

         - Initiation au technique de rédaction administrative ;

- Médiation artistique et culturelle (acteurs et produits culturels) : artiste (galerie, atelier, salle d’exposition, salle de répétition) ; public (salle de spectacle,  spectateurs, auditeurs) ; produit et œuvre : (maison de production, de diffusion  et de promotion).


    La deuxième Année : 132

                        a) But de la formation :

Les enseignements en deuxième année sont axés sur l’approfondissement des techniques d’animation étudiées en première année. Cela permet à l’élève Administrateur aux Affaires Culturelles de se doter davantage d’outils d’intervention et d’être opérationnel, c'est-à-dire être capable de construire, de coordonner, d’analyser et d’évaluer des actions culturelles.


                             b) Méthode

L’action pédagogique en deuxième année s’articule autour des cours théoriques, des exposés, des stages de renforcement, des stages du milieu, des séminaires, des conférences, des enquêtes et des visites qui sont de véritables classes de découvertes et d’échanges.

                                                                                                            

                                                CONTENU DES ENSEIGNEMENTS




Image title

Image title



Atelier d’acquisition d’outils professionnels

- Pratique administrative de gestion des services, centres culturels ou entreprises ;

- Anglais spécialisé ;

- Décentralisation culturelle (Textes et organisation des communes et communautés rurales) ;

- Relation avec la presse (radio, télévision, presse écrite) ;

- Administration du patrimoine culturel (musée Ifan, et instituts de recherche) ;

- Manipulation des appareils.



La troisième Année : 133

a) But de la formation :

La  troisième  année  est  une  année  d’évaluation  de  conception  et

de  spécialisation  dans  les  domaines  suivants :

- l’administration et coopération culturelle ;

- la conservation du patrimoine et la gestion des projets culturels ;

- l’entreprenariat et le management culturel.


Au cours de cette année de formation, les élèves animateurs culturels sont mis en situation de recherche scientifique (choix d’un projet culturel et d’un thème de mémoire).


Dans cette situation, l’élève administrateur peut analyser l’impact de l’activité culturelle dans nos sociétés, et poser des problématiques construisant ainsi un cadre mentalement adapté à l’émergence de nouveaux pôles culturels.

b) Méthode

L’action pédagogique en troisième année est axée sur le prolongement et l’approfondissement de quelques modules et formation, sur l’élaboration d’un projet culturel et d’un mémoire de fin d’études.


                                                CONTENU DES ENSEIGNEMENTS





Image title

Stage et Ateliers d’acquisition de pratiques d’outils professionnels

         Stage de trois (03) mois :

                   -  Entreprises et industries culturelles ;

                   - Services et institutions culturels ;

                   - Régions (centres culturels régionaux) ;

- Coopération    culturelle    (représentations   et    institutions

   internationales) ;           

- Anglais spécialisé.