HISTORIQUE ET PERSPECTIVES




La première école de formation artistique, le Conservatoire de Musique et d’art dramatique fut créé en 1948 par l’avocat Paul Richez et formait en danse et en musique classiques. Les précurseurs de cet enseignement étaient Maurice Donnadieu, Laurent  Chiaperro (piano, intonation, dictée), Joseph Guimarra (trombone, guitare), M. Prévodot (secrétaire général), Paul Richez (chant, direction orchestre), Lucien Lerouge (contrebasse, accordéon, solfège), Mario Gambetta (violon, solfège, harmonie et contrepoint).



Image title


En 1959, ce Conservatoire est transformé en Ecole des Arts du Mali et regroupait l’ancien Soudan français et le Sénégal qui venait alors d’être indépendant. Elle est logée au Théâtre du Palais.



En 1960, cette école éclate et donne naissance à l’Ecole des Arts du Sénégal et le Président Léopold Sédar Senghor y fait créer l’Ecole d’Architecture. Elle est alors installée sur la Corniche Ouest dans le site qui devait abriter le Musée des Civilisations Négro-africaines. En plus des danseurs et des musiciens, l’école formait des artistes plasticiens. Le niveau d’études requis pour le recrutement était le certificat d’études primaires et élémentaires(CEPE) pour la Division des Beaux-Arts et le Brevet d’Etudes au Premier Cycle pour la formation des maîtres de dessin.




Image title

Image title



En 1972, l’Ecole des Arts devient Institut National des Arts et est composé de trois écoles dont l’Ecole d’Architecture, le Conservatoire et l’Ecole des Beaux-Arts. L’Ecole d’Architecture est restée intégrée au complexe de la formation artistique de l’Institut National des Arts jusqu'en 1973 date de son autonomisation ; elle est alors transférée dans ses locaux propres.


Image title

En 1979, l’Institut National des Arts disparait pour des problèmes de locaux et d’effectifs d’élèves. Il est remplacé par des structures autonomes avec des sites distincts et organisées chacune par des textes.

Le Conservatoire National de Musique, de Danse et d’Art Dramatique (CMDAD) est crée en 1978 par le décret n°78-708 du 1er juillet 1978. Il est composé des cinq divisions que sont :


La Division de Formation des Musiciens Modernes

La Division de Musique Traditionnelle

La Division de l’Education Musicale

La Division Danse

La Division d’Art Dramatique et d’Animation culturelle

Image title


Née en 1979, L’Ecole Nationale des Beaux-Arts (ENBA) dispense des cours d’arts plastiques, de communication et de design. Le diplôme obtenu durant 4ans d’études comprend trois options (Art, Communication et Environnement). Le recrutement se fait par tests pour les candidats titulaires du brevet ou ayant le niveau de troisième.

L’Ecole Normale Supérieure d’Education Artistique (ENSEA) créée en 1979 forme des professeurs d’éducation artistique en quatre ans d’études. Pour y entrer, il fallait avoir le baccalauréat ou un diplôme en équivalence pour subir les tests de sélection.

L’Institut de Coupe, Couture et Mode (ICCM) fondé en 1972, dépendait de la formation professionnelle et l’essentiel de son financement venait de la coopération américaine puis française. L’Institut évoluait seul indépendamment des écoles d’art. Il formait des stylistes, modélistes.

L’Ecole Nationale des Arts est donc née en 1995 de la fusion de quatre écoles (l’Ecole Nationale d’Education Artistique ENSEA, l’Ecole Nationale des Beaux -arts ENBA, le Conservatoire National de Musique de Danse et Art Dramatique CNMDAD, de l’Institut de Coupe de Couture et de Mode ICCM (actuellement sous la tutelle du Ministère de la jeunesse) Elle compte trois départements et chaque département regroupe des filières de formations professionnelles de types académiques.


Image title